À quel âge peut-on utiliser une balancelle pour bébé ?

À quel âge peut-on utiliser une balancelle pour bébé ?

La balancelle pour bébé est souvent un véritablement soulagement, car elle permet de déposer bébé pendant quelques minutes, sans qu’il se mette à pleurer. Cependant comme tout accessoire technologique, il faut l’utiliser correctement pour préserver le bon développement moteur et physique de l’enfant.

C’est pourquoi il est important de bien se renseigner sur l’âge à partir duquel on peut mettre bébé dans une balancelle et jusqu’à quel âge il peut y rester.

L’âge pour une balancelle pour bébé : l’avis des fabricants

Chaque appareil fait mention de l’âge à partir duquel la balancelle pour bébé convient. Il n’y a pas un très grande variété et cette mention peut être accompagnée d’un poids.

Pour l’âge maximal autorisé sur une balancelle, la seule mention est en réalité un poids. Ce n’est plus une question de morphologie et de développement, mais bien le poids. C’est la sécurité de l’enfant qui prime.

Le plus souvent il est affiché que la balancelle convient de la naissance jusqu’à 9 kg. Les balancelles évolutives ou les balancelles les plus haut de gamme peuvent parfois accueillir un enfant jusqu’à ses 18 kg.

Quel âge pour une balancelle bébé : l’avis des professionnels de la santé

Avec la question de l’âge se pose la question de la durée d’utilisation d’une balancelle. En effet, il est important de se demander si on peut y déposer un bébé d’un mois toute la journée par exemple.

Peut-on mettre un nouveau-né dans une balancelle ?

Pour accueillir un nouveau-né, la balancelle doit proposer un confort adapté. Pour cela elle doit pouvoir être totalement allongé et posséder un réducteur pour la tête. Il s’agit d’un coussin qui maintient la tête du bébé.

Par ailleurs la balancelle est une solution d’appoint. On peut y déposer bébé plusieurs fois par jour, mais jamais très longtemps. On évite autant que possible de dépasser 20 minutes (et moins c’est encore mieux).

En gros, on l’utilise le temps de mettre la table ou d’aller aider son aîné aux toilettes (sans laisser le bébé seul dans une pièce). C’est tout !

Quand bébé tient sa tête, peut-il rester longtemps dans la balancelle ?

Une fois que bébé tient sa tête, qu’il commence à avoir un peu plus de motricité pour regarder le monde autour de lui et agiter les bras et les jambes, on suppose qu’on peut le laisser bien plus longtemps dans la balancelle.

Cependant un séjour prolongé dans la balancelle nuit au tonus de son dos.

Donc on peut l’y installer plusieurs fois par jour, mais jamais plus de 30 minutes. Et on s’assure qu’entre chaque pause dans la balancelle il a la possibilité de gigoter.

Quand l’enfant est trop grand pour la balancelle ?

Pour l’âge maximum on parle de poids et on devrait ajouter la motricité.

Tout d’abord le poids maximum est toujours indiqué sur l’appareil. De façon assez classique, la limite est fixée à 9 ou à 18 kg.

Mais il faut aussi prendre en compte la motricité de l’enfant. Un enfant qui peut se redresser, se basculer sur le côté pourrait tout à fait renverser une balancelle qui n’est pas adaptée à son poids et à son dynamisme. C’est pourquoi il est essentiel de toujours choisir le meilleur pour la sécurité de nos enfants, mais également de rester à proximité et de prêter attention à ce que fait l’enfant.

Dès que votre enfant tente de s’échapper, il ne peut plus aller dans la balancelle !

Conclusion

Si la question du poids est pertinente pour des questions de sécurité, celle de l’âge l’est beaucoup moins. En effet, on connaît tous un enfant de 4 ans qui s’habille en 6 ans et un autre qui porte du 2 ans. On sait également tous que ce n’est pas parce que le petit voisin fait du vélo à deux roues depuis qu’il a trois ans 1/2 que votre enfant du même âge est prêt à lâcher son tricycle.

Il en va de même pour la balancelle. On peut savoir quand y mettre pour la première fois un enfant (dès la naissance), mais personne ne peut vous dire avec précision quand il faudra arrêter de l’y mettre. C’est à vous d’être attentif et de prendre vos précautions.