La balancelle bébé : utile ou pas ?

La balancelle bébé : utile ou pas ?

Quand on devient parent pour la première fois, on est assailli par les informations contradictoires. Il y a les sites qui nous annoncent que la balancelle bébé est indispensable. Et il y a ceux qui nous montrent par A + B que c’est inutile.

Le vrai défaut de ces sites est qu’ils sont persuadés qu’il n’y a qu’une seule façon d’élever un enfant et d’avoir une famille et qu’ils ont la bonne réponse. Ce serait tellement plus simple s’il y avait une bonne façon de faire. Mais la réalité est ailleurs et elle se trouve dans votre quotidien, votre force physique, le nombre d’enfants que vous avez, le caractère de votre bébé, la taille de votre maison, etc.

Découvrez donc tout de suite comment déterminer si pour vous la balancelle bébé est utile ou pas.

Quels sont les avantages à avoir une balancelle bébé ?

La balancelle ressemble fortement à un transat. Elle permet de poser le bébé bien à plat (ce qui est bon pour son dos) ou en position semi-assise ou assise. Dans le même temps, il est délicatement balancé.

Les avantages sont multiples :

  • la balancelle calme l’enfant grâce au mouvement,
  • elle donne du temps au parent qui peut en profiter pour utiliser ses deux mains,
  • elle permet de positionner bébé au cœur de la maison
  • la majorité des balancelles ont un siège en hauteur ce qui rapproche bébé de sa famille.

Par ailleurs c’est un accessoire de puériculture aux normes, avec harnais de sécurité. On doit rester à proximité de façon à avoir l’enfant dans son champ de vision, mais on peut s’éloigner de quelques pas.

Et aujourd’hui les fabricants les créent en pensant aux parents, avec des housses détachables qui passent à la machine ou encore la possibilité de choisir soi-même les berceuses que l’enfant écoute. Tout dépend des options sur la balancelle de bébé qui vous plaît.

Dans quelles circonstances il est inutile d’avoir une balancelle ?

Il y a bien des circonstances dans lesquels la balancelle ne sert à rien. Petit tour d’horizon :

→ Quand on fait hyper attention à son budget

La balancelle coûte relativement cher. Alors si vous devez faire attention à chaque chose que vous devez acheter, oubliez la balancelle. Un simple transat fera l’affaire, ou alors vos bras. Dans ce cas, seront alors prioritaires une écharpe de portage, un tapis pour changer bébé, un matelas pour ses nuits et une grande couverture (ou tapis) pour le poser au sol.

→ Quand on est un adepte du portage

Il y a plusieurs façons d’être adepte du portage. Chez certains le portage remplace la poussette, dans ce cas, vous pourriez avoir besoin d’une balancelle. Par contre si pour vous le portage est un choix de parentalité comme développée dans le concept du continuum et que votre enfant passe la plupart de sa journée dans vos bras en attendant de savoir tenir assis, alors là, la balancelle ne sert à rien du tout.

→ Vous avez un tout petit appartement

Que ce soit un studio ou un simple 2 pièces, pour le moment vous vivez dans un espace vraiment limité. Et autant dire qu’y placer une balancelle revient à y placer un fauteuil. C’est encombrant, on ne peut pas le ranger à la cave, bref, c’est tout le temps là. Autant vous en passez !

Vérifiez si pour vous la balancelle est utile

Faisons à présent le tour des circonstances dans lesquelles vous pourriez avoir vraiment besoin d’une balancelle.

→ C’est votre deuxième enfant

Le bébé qui vient de naître est votre deuxième enfant. Votre aîné(e) a du mal à ne plus avoir de gros câlins seuls avec son papa ou sa maman. Vous aimeriez pouvoir continuer à lire avec votre grand sur les genoux sans pour autant exclure le nouveau-né. Les circonstances sont nombreuses dans lesquelles la balancelle va vous permettre d’être entre vos deux enfants, sans avoir l’impression de devoir vous diviser ou d’en léser tout le temps un.

→ Vous fatiguez vite

Que ce soit en raison des suites de votre grossesse ou pour des questions de santé, vous avez du mal à porter longtemps votre enfant. Ce n’est pas l’envie qui manque, mais la force physique. Dans ce cas, aucune honte à avoir : la balancelle offrira les bercements dont votre enfant a besoin quand vous-même aurez besoin de vous allonger ou juste de reposer votre corps. Par contre attention, vous devez toujours pouvoir intervenir en cas de soucis et donc rester à côté. Il n’est pas possible d’y placer un enfant pendant votre sieste.

→ Votre enfant est très demandeur

Il y a des enfants qui ne supportent pas être posés. En fait, il s’agit plus d’une angoisse à l’idée d’être abandonné. Sur un matelas ou un transat, il n’y a plus de mouvements, l’enfant se sent alors terriblement seul. Dites-vous que dans votre ventre il n’a jamais connu le silence et l’immobilité. Du coup la balancelle permet de combler son besoin, sans que vous ayez l’obligation de l’avoir dans vos bras du matin au soir.

→ Vous avez besoin de travailler / recevoir du monde / etc

Peut-être êtes-vous freelance et vous travaillez de chez vous. Ou alors vous êtes très impliqué dans diverses associations et certains rendez-vous se tiennent chez vous. Vous avez donc besoin de pouvoir vous concentrer et d’être mobile, tout en gérant bébé à proximité. Il est alors très simple de l’installer dans sa balancelle à vos côtés.

Conclusion

Quel que soit votre choix final, il vous appartient. Et vous allez vite apprendre (si ce n’est déjà fait), qu’il y aura toujours quelqu’un pour vous critiquer, mais également quelqu’un pour vous soutenir. Alors, faites-vous confiance et observez votre enfant. Il est le meilleur indicateur pour savoir si ce que vous faites est bien ou non.