Combien de temps bébé peut être dans la balancelle ?

La balancelle est un formidable accessoire de puériculture pour se libérer les mains. Et ce n’est pas rare qu’un enfant s’y endorme, avec ou sans balancement. Cependant c’est également une source de stress, car il y a toujours quelqu’un qui vous dit que c’est dangereux pour son dos.

Alors qu’en est-il vraiment ? Combien de temps un bébé peut être dans la balancelle ? Peut-on l’y mettre tous les jours ?

La balance n’est pas un transat ni une coque !

Avant toute chose il est important de comprendre ce qu’est une balancelle par rapport à un transat, une coque, un lit ou même mes bras.

La différence est dans la position du bébé. Transat ou balancelle sont très similaires. Le dos est plat et l’enfant est en position légèrement relevée. Certains modèles permettent une position totalement allongée, ils sont rares et ils sont vraiment très bien. C’est le cas de la gamme Doomoo.

Dans la coque l’enfant est bien plus redressé et sa tête est moins maintenue. C’est pourquoi on conseille aux parents de bien surveiller un bébé dans une coque, car il pourrait avoir des difficultés à respirer sur le long terme.

La coque est un accessoire à utiliser pour des questions de sécurité. Un enfant peut passer 4 h dedans un jour de départ en vacances. Il faut alors faire une grosse pause au bout de deux heures et le sortir de la coque. Et surtout il n’est pas supposé retourner dans la coque les jours suivants ou justes quelques minutes.

Les deux solutions présentées comme naturelles sont le sol (ou un lit, un tapis, etc) et les bras de ses parents. Cependant là encore il y a quelques nuances à apporter.

Au niveau des bras, l’idéal est une écharpe de portage et un sling, surtout pendant les premiers mois. Cela respecte la physiologie de l’enfant et son besoin de s’enrouler. Les autres systèmes de portages conviennent pour les plus grands.

Le sol est également une belle alternative, car elle laisse le bébé libre de ses mouvements. Ce sont des mouvements limités, mais il peut tourner plus facilement la tête allongée à plat sur le dos que dans un transat. Et il en va de même quand il veut jouer avec ses bras ou ses jambes.

Quelles sont les craintes quand bébé passe trop de temps dans une balancelle ?

À ce stade de la lecture, vous pensez peut-être que finalement la balancelle est inutile. Mais cela dépend vraiment de chaque famille et de chaque enfant. Tout le monde n’a pas envie ou n’a pas la possibilité de porter un enfant tout le temps.

Le « danger » de la balancelle (et les guillemets sont là pour modérer le danger) est pour le tonus du dos.

Le bébé est captif dans sa balancelle. Il ne peut pas changer de position, il ne peut pas tenter de se soulever, de tendre vraiment le bras, de tourner la tête, etc. Et par ailleurs, la position légèrement assise force le tassement de l’enfant dans le fond de son siège.

Il ne peut donc pas poursuivre son développement moteur à son propre rythme et il risque de manquer de tonus.

Combien de temps maximum dans une balancelle ?

Ce qu’il faut garder en tête, c’est que votre enfant a besoin de temps de liberté pour grandir. De temps sur un lit ou un tapis à seulement regarder autour de lui.

Cependant il est tout à fait possible d’utiliser la balancelle plusieurs fois par jour. Avant tout, il ne faut pas laisser un bébé dans une balancelle pendant plus de 30 minutes d’affilée. On l’y place le temps de faire la vaisselle, on emmène bébé et la balancelle dans la salle de bain avec nous le temps de nous habiller brosser les dents/les cheveux, on le positionne à côté de la table pendant le dîner de ses parents, etc.

Il est tentant de se convaincre qu’un tout petit bébé n’a finalement besoin que de lait et de sommeil pour grandir. Ce serait être très loin de la vérité. Bébé a besoin de présence (rien ne remplace les bras des parents), de liberté de mouvements, de confort, de paroles, etc.

Conclusion

Si votre premier enfant a passé des heures dans la balancelle quand il était petit, pas de panique. En principe, s’il avait un souci vous vous en seriez rendu compte. Et si vous avez des doutes, une séance avec un ostéopathe devrait vous rassurer et régler de petits soucis éventuels.

Et si vous envisagez une balancelle pour votre nouveau-né, faites-vous confiance. Votre enfant sera le mieux placer pour vous dire si quelque chose ne va pas, si vous prenez le temps de l’écouter.

Source :

http://journalpsychomotricienne.fr/cote-bebe/materiel-de-puericulture/118-transat-un-peu-beaucoup-a-la-folie.html

4.5
02
Donec dictum sed Lorem elit. quis, libero venenatis