Quand mettre bébé dans la balancelle ?

Quand mettre bébé dans la balancelle ?

C’est votre premier enfant et vous avez des milliards de questions. Des questions qui vous semblent stupides et que vous n’osez poser que sur internet. Et pourtant il n’y a pas mauvaises questions, surtout quand on s’inquiète pour le bien-être de quelqu’un.

Alors découvrez dans cet article quand mettre bébé dans la balancelle, dans le sens le plus large de cette question.

Mettre bébé dans la balancelle, côté sécurité

Chaque balancelle a des conditions de sécurité qui lui sont propres. Elles sont liées, non pas à l’âge mais au poids de l’enfant. Il est important de respecter ces consignes.

En général une balancelle qui annonce pouvoir recevoir un bébé dès la naissance doit proposer une position allongée et une protection pour la tête (une sorte de coussin entoure la tête). C’est le cas par exemple de l’une des plus célèbres balancelles, la balancelle swoon motion qui est accessible de la naissance jusqu’à 9 kg et qui propose un réducteur pour la tête.

Peut-on mettre bébé toute la journée dans la balancelle ?

La question de la durée maximale dans une balancelle est évoquée en détail dans un autre article, mais voici les éléments essentiels : bébé ne doit pas y rester plus de 30 minutes d’affilée.

Surtout quand bébé est petit, car il a besoin de mouvement et de pouvoir s’enrouler le bas du dos. La position semi-assise de la balancelle ne convient pas particulièrement. Par contre il est possible de l’y déposer 5 à 10 minutes durant les premiers mois, puis d’allonger la durée progressivement.

Dois-je rester avec bébé quand il est dans sa balancelle ?

Oui !
Il faut toujours avoir la balancelle et l’enfant dans son champ de vision. Par exemple, il est impossible de l’y mettre le temps de descendre la poubelle. Par contre on peut l’y positionner le temps de faire la vaisselle s’il est juste à côté de nous.

L’un des atouts de la balancelle est sa hauteur. Il est ainsi facile d’avoir bébé à côté de soi et à une hauteur confortable pour les adultes. Bébé peut se joindre à ses parents le temps du dîner par exemple ou pendant que ses grands frères et sœurs font leurs devoirs.

Peut-on mettre bébé dans la balancelle pour la sieste ?

C’est terriblement tentant, car en général les bébés aiment beaucoup la balancelle et on tendance à s’y endormir. On a donc envie de les y placer à l’heure de la sieste et de les laisser dormir.

Cependant, comme dit plus haut, la balancelle ne peut pas être utilisée pendant trop longtemps. Alors si vous avez une position allongée sur votre modèle et que bébé s’endort, pas trop d’inquiétude. Mais si c’est uniquement une position assise ou semi-assise, il est préférable de porter bébé jusqu’à son lit.

Et même en position allongée, la sieste dans la balancelle doit rester occasionnelle autant que possible. En effet, la balancelle contraint plus l’enfant physiquement qu’un matelas. Il n’a pas la même liberté de bouger la tête ou ses bras et ses jambes.

Quand bébé n’est pas dans la balancelle, je le mets où ?

Le meilleur endroit pour bébé est dans les bras de ses parents avec une écharpe de portage. Il faut bien choisir son écharpe et faire des nœuds qui correspondent au stade de développement de l’enfant. Pour cela il est possible de suivre des stages ou de regarder des vidéos.

Il est possible de le porter en écharpe même quand vous êtes assis à votre bureau. Bon cela ne fonctionne que pendant 2 ou 3 mois, mais c’est déjà un début.

L’autre endroit stimulant pour un bébé est sur un tapis ou sur un matelas, dans un environnement protégé et sécurisé pour lui.

Entre ses deux possibilités et la balancelle, vous avez tout ce qu’il faut pour arriver au bout de la journée.

Conclusion

Tous les parents font des erreurs, que ce soit à cause de la fatigue, de l’inexpérience ou simplement, car nous ne faisons que reproduire ce que nous connaissons.

Ainsi dans les années 60, on demandait aux femmes enceintes de ne pas boire plus de 2 ou 3 verres d’alcool par jour. Et il ne leur était rien dit du tout concernant la cigarette. Alors, ne stressez pas trop et profitez de votre enfant maintenant, après tout dans 20 ans, il ira vivre sa propre vie sans vous et il sera trop tard pour le choyer au quotidien.